FALASARNA

Localiser sur carte (pop-up)

 

Evaluation : ***

Remarque : Je trouve le cadre merveilleux ! Et peu fréquenté (septembre). Le site archéologique n'offre pas encore beaucoup à voir. Très belles vues à prendre au bout de chemin vers le Nord (criques rocheuses...).

 

 

Falassarna est le village le plus à l’est de la Crète, situé approximativement à 20 km de Kissamos (55 km à l'Ouest de Hania) dans le “cou” de la péninsule de Gramvoussa. Le nom de Falassarna est pré-hellénique et est dérivé de la nymphe "Falasarni". Le village était destiné à être le port de la Polyrinia antique. Son époque de prospérité avait lieu pendant la période hellénistique lorsque la ville frappait sa propre pièce de monnaie. Son port important des périodes classique et hellénistique était fermé, entouré par des murs et relié à la mer par un canal. Le port et le canal sont aujourd'hui des terres cultivées suite à la chute du niveau de la mer et les vestiges antiques sont localisés à 300/400 m de la mer. La position sûre du port, fort imprenable, et la richesse de la région indiquent que Falassarna était un grand centre naval et commercial. Les vestiges aujourd'hui sauvegardés sont une partie des murs protecteurs de la ville composés de murs cyclopéens, de tours défensives, de bases de maisons et de vestiges du temple consacré à Artemida ou à Appolona. La ville a été détruite en 68 av. J.-C. par Metellus, conquérant romain, et plus ré-habitée depuis. Actuellement, Falassarna est une cité tranquille avec beaucoup de petits hôtels, des appartements et des tavernes, près d'une merveilleuse plage sablonneuse. Le visiteur peut y admirer la magnificence du paysage archaïque et du ciel bleu. Elle offre une des plus belles plages sablonneuses de Crète bordée d'eau cristalline verte-bleue. Sur la route qui mène de Kastelli Kissamos à Falasarna, au sommet de la colline, vous aurez une vue magnifique sur la mer et le paysage sauvage de la Crète occidentale. La région de Falasarna offre des plages de sable et à l’eau limpide, un petit port de pêche et un site archéologique (une ancienne cité et un fort).

Site archéologique : Des fouilles y sont en cours. Une partie des murs et des bâtiments de la cité ont déjà été mis à jour tout comme l'ancien port se retrouvant, suite au changement géographique de la Crète, sur la terre ferme. Lors de la période Hellénistique, Falasarna était une puissance commerciale et navale (ancien port de Polirinia). La ville possédait une acropole située au sommet de la colline formant la péninsule. Les fortifications autour de la colline sont encore visibles. Le port se trouvait juste au-dessous des fortifications sur le côté sud de la péninsule. On y trouvait deux tours (au nord et au sud) datant du IVe siècle av. J.-C. Un canal long de 100 mètres permettait de relier le port à la baie située au nord de l'acropole. Les monuments les plus importants du site sont :

- Le port hellénistique avec les tours défensives, aujourd'hui situées sur la côte.

- Les petits temples des périodes classiques et hellénistiques.

- La mine antique.

- Les tombes à ciste.